Le 1er mai et la paie

Le seul jour férié et chômé.
Le chômage du 1er mai ne peut être une cause de réduction de salaire.
Les salariés rémunérés à l'heure, à la journée ou au rendement on droit à une indemnité égale au salaire perdu et reste à la charge de l'employeur.

Les jours fériés ne sont pas, à l'exception du 1er mai, nécessairement chômés;

Consulter le site[

Parlez de cela avec vos amis

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page